+1 514.992.8336 guylaine@guylaine.ca
L’iPhone comme médium artistique

L’iPhone comme médium artistique

«Ça me fait penser, en peinture, à l’arrivée de l’huile en tube. Avant, les peintres peignaient en atelier. Avec la peinture en tube, ils sont sortis peindre sur le vif. Moi, avec mon iPhone, je peux prendre ma photo, l’éditer et la diffuser tout de suite, du même lieu d’où je l’ai prise». Miss Pixel   Marie-Josée Montminy Le Nouvelliste (Shawinigan) C’est en photographiant la Mini Cooper bleue de son amie avec son iPhone qu’Isabelle Gagné, alias Miss Pixels, a réalisé que l’outil qui lui servait avant tout de téléphone portait aussi en lui un potentiel de médium artistique. Trois ans après cette découverte, l’illustratrice et designer graphique présente sa démarche à l’événement Mégapixel, qui fait honneur à l’art photographique dès ce soir et jusqu’au 14 octobre à Shawinigan. «J’ai eu le déclic au moment où j’ai ouvert les premières applications. Ça a été un coup de foudre, parce que je n’avais pas l’intention d’aller là… Mon iPhone, c’était pour téléphoner!», raconte Miss Pixels en revenant sur cette photo de la voiture de son amie, prise avec son téléphone intelligent. En voulant faire ressortir les gouttes d’eau qui ruisselaient sur l’automobile, la designer graphique a exploré les applications permettant de traiter les images captées par l’iPhone. Depuis, Isabelle Gagné utilise cet instrument pour créer des images qui ont été exposées en Italie, en Australie et aux États-Unis, et publiées dans des magazines comme le réputé Wired. On parle d’iPhoneographie ou d’art mobile pour décrire cette nouvelle variation dans le domaine de la photographie artistique. Depuis 2009, les applications de traitement d’images n’ont cessé de se perfectionner, ce qui a...