+1 514.992.8336 guylaine@guylaine.ca
MURAL, 1er festival de street art au Canada

MURAL, 1er festival de street art au Canada

Éric Clément La Presse Publié le 14 mai 20134 MURAL, un tout premier festival d’art public au Canada, aura lieu du 13 au 16 juin sur le boulevard Saint-Laurent où plus de 35 artistes canadiens et internationaux créeront des murales, entre l’avenue du Mont-Royal et la rue Sherbrooke. Le festival est une initiative de LNDMRK (prononcer «landmark»), une entreprise culturelle mise sur pied l’an dernier par Alexis Froissart, le créateur de l’organisme événementiel Fresh Air. MURAL a été rendu possible grâce à une enveloppe de 260 000 $ fournie par la Société de développement du boulevard Saint-Laurent (SDBSL) qui a choisi de s’associer avec LNDMRK pour cinq ans. La programmation de MURAL a été annoncée ce mardi lors d’une conférence de presse. Les muralistes retenus sont canadiens (Le Bonnard et Jason Botkin, du collectif En Masse, Labrona ou encore Other et Omen), américains (Gaia) et européens (le Belge ROA, l’Espagnol Ricardo Cavolo et l’Italien Pixel Pancho). Il y a également un artiste australien, Reka One. D’autres noms devraient s’ajouter d’ici à la mi-juin. «On a du Top 10, dit Alexis Froissart. L’objectif est de transformer le quartier en un musée extérieur sur deux kilomètres grâce au talent d’artistes internationaux. Pour la première édition, on prévoit une vingtaine de murales que les gens pourront voir être créées.» Les oeuvres seront créées sur des murs privés. Il a fallu obtenir les autorisations des propriétaires. «Certaines murales seront commencées pendant le week-end du Grand prix de F1, les 8 et 9 juin», dit Nicolas Munn Rico. Certaines oeuvres resteront plus longtemps que les quatre jours du festival. «Ces murs vont faire le...

Art souterrain

Cette semaine, intéressante et déambulante visite commentée. Pour la 4e année, ART SOUTERRAIN a envahi les kilomètres du Montréal souterrain avec de l’art visuel de toute sorte.  Son objectif est de  » Rendre plus accessible les nouvelles pratiques artistiques en art visuel à un public novice« . Dans ce cadre, elle offre des visites guidées gratuites pour nous initier aux démarches des artistes présentés. Très honnêtement, je crois n’avoir aimé que 3, ou 4 des oeuvres présentées. Mais c’est toujours intéressant de se faire raconter et initier aux démarches des artistes, dans leur contexte, et avec indices pour comprendre ce qui s’est passé dans leur cerveau pour accoucher de ce qu’on observe. L’art contemporain peut être très hermétique, et c’est le genre d’opportunité qu’il faut saisir pour l’apprivoiser et élargir notre compréhension. PARCOURS AMATEUR: VISITES GUIDÉES GRATUITES EN SOIRÉE Ouvert à tous 18 h 30, tous les soirs du 4 mars au 14 mars inclusivement   « Art souterrain : un vrai marathon de l’art » La Presse, 9 février...